Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec je suis psy mais je me soigne !

Maigrir a tout prix ! Le poids des émotions.

par Claire Sibille

publié dans Alterégales , Je suis psy mais je me soigne ! , Jeûne et Detox , Le quotidien c'est pas banal !

Maigrir à tout prix ! 

Le poids des émotions.

 

Malgré la crise sanitaire dont nous sortons peut-être à peine et avec peine, malgré le réchauffement climatique dont nous ne sortons pas, la pression du poids continue comme si de rien n’était en particulier sur les femmes mais de plus en plus sur les hommes.  Régime et sport de salle à outrance avant « l’épreuve bikini » ou souffrance au quotidien, y compris dans notre vie professionnelle. Savez-vous que si vous êtes une femme obèse ou même en « surpoids », ce mot se référant explicitement à une norme, vous serez huit fois plus discriminée ? Un homme obèse ? Trois fois plus discriminé. Les recruteurs disent que la décision est prise dans les trente premières secondes de l'entretien, lorsqu'ils voient la personne.

En dehors de la pression normative du « 36 sinon rien » qui tourne à l’obsession chez trop d’adolescentes, il faut dire que c’est un vrai problème de santé publique aussi. En France, plus de 15% de la population adulte, soit 8 millions de personnes, est obèse, 30% de la population adulte est en surpoids et 5 % des enfants sont en situation d'obésité. Et le confinement n’a pas arrangé les choses !

Le jeûne peut vraiment aider à réguler ces problèmes.

 

Extrait adapté du livre « Le Jeûne : une thérapie des émotions ? », paru fin juin 2020 aux éditions Exuvie :

Ma chère grand-mère, déjà citée sur plusieurs sujets, me lègue quelques fiches de cuisine de régime témoignant que la pression du poids sur le corps de la femme ne date pas d’hier. Regardez-les !
 


En dehors de la viande midi et soir, et des tartines beurrées pour tenir le coup entre les repas, le plus drôle reste le dimanche et son injonction paradoxale de prudente liberté. Ces menus, élaborés par un médecin nutritionniste des années 50/60 sont la preuve, s’il la fallait encore, de la toute relativité́ des vérités scientifiques que l’on nous impose religieusement dans le domaine de la nourriture comme de la santé. 

Maigrir, pourquoi pas ? C’est une motivation essentielle et légitime pour nombre de jeûneuses et quelques jeûneurs moins soumis à la pression sociétale mais soucieux des risques accrus sur le plan de la santé.

Et puis maigrir c’est aussi souvent se libérer des kilos émotionnels superflus, accumulés dans le stress, les humeurs voire les états dépressifs, les états de dépendance affective aussi. 

Ce n’est pas pour rien que l’on parle du poids d’un deuil, d’une séparation, de la charge mentale ou émotionnelle en particulier des femmes. On peut imaginer cette charge comme un poids pesant sur les épaules ou sur la tête, comme les porteuses d’eau en Afrique, et finissant dans le ventre. 

Écoutons deux personnes que j’accompagne en psychothérapie sur ce thème : page109image58195328

Roger, un homme obèse d’une quarantaine d’années, ayant un travail à mi-temps pour raisons thérapeutiques : Je travaille à mi-temps mais je stresse à plein temps. La vie me pèse. Dans ma maison il y a une pièce où je mets tout mon bazar, mon bricolage, mes outils, je peux à peine y rentrer tellement elle est encombrée. J’ai l’impression que cette pièce c’est moi. 

Patricia, une jeune femme de 35 ans n’osant pas parler à son compagnon, dans son travail, à ses enfants, à ses parents de ce qui lui fait du mal : Plutôt que de dire les choses je les mange, j’ai trop peur. Après elles me restent sur le ventre, je n’arrive pas à les digérer, je remâche toute la journée ce que j’aurais dû dire, pu dire. Et la nuit je fais des cauchemars mais c’est comme des vieux bouts de rêve un peu avariés, comme des bouts d’os ou de chair. 

Un des nombreux discours négatifs contre le jeûne, surtout tenus par des personnes n’ayant jamais pratiqué, vous menace, côté́ poids, d’un retour en arrière pire qu’avant. Je peux témoigner qu’il ne tient pas la route, sous réserve d’un peu de persévérance, d’expérience, de maturité́ psychique aussi, il faut le dire, et d’adaptations de style de vie. 

Le jeûne peut devenir alors un des piliers de la mort des régimes « yo-yo », qui eux, oui, vous font régresser rapidement et prendre encore plus de poids. 

Je me rappelle du dégoût que j’avais ressenti en entendant parler une star d’un des pires régimes qui soit sur le plan de la nature, spécialiste du son d’avoine. Il parlait avec un mépris non dissimulé, aggravé par son air pincé, des personnes qui suivaient son régime en disant : Le gros, il pense comme si, il vit comme ça, il ne sera pas capable de ...

Je m’étais demandé comment on pouvait aduler une personne qui disait des choses aussi répugnantes sur soi, j’en avais la nausée. 

Et, pourtant, « le gros » et surtout « la grosse » s’amassaient en grand nombre autour de lui, avides du vide qu’il leur promettait. Et les journalistes souriaient et questionnaient sans jamais réagir à ce discours humiliant. Et son compte en banque devenu obèse me paraissait autrement plus obscène que « les gros » dont il parlait. 

C’est ainsi.

La nourriture est la plus grande dépendance qui soit ! Une motivation essentielle de mon premier jeûne était de sentir la possibilité́ de vivre sans. J’imaginais cela comme un envol. 

Cela fut le cas. 

Et la perte de kilos aide beaucoup à s’envoler. 

 

 

 

Maigrir a tout prix ! Le poids des émotions.

Voir les commentaires

Le Jeûne, une thérapie des émotions ?

par Marie-José Sibille

publié dans Cette société - c'est la notre ! , Ecothérapie , Je suis psy mais je me soigne ! , Jeûne et Detox

Le Jeûne, une thérapie des émotions ?

Parution du livre de Marie-José Sibille

 

Ma vie a changé une nouvelle fois grâce au Jeûne. 

Je le pratique régulièrement, plusieurs fois par an, de toutes les manières possibles, depuis des années. 

Que m'a-t-il apporté ? 

Une renaissance corporelle et émotionnelle. 

J'ai redécouvert le monde comme un bébé , pour la première fois. 

Avec tout à apprendre.

 

Notre corps se construit et se déconstruit jour après jour dans son rapport à l'environnement. Il en est de même pour notre monde intérieur, notre espace intime. 

Nos émotions, nos sentiments, nos croyances, nos aspirations les plus profondes se transforment au cours d'une vie qui peut être longue dans notre société.

Nous connaissons souvent ces changements pour le pire : Vieillissement, maladie, mort. Dépressions, ruptures, traumatismes.

Le Jeûne nous les fait vivre pour le meilleur : Rajeunissement, guérison, vie. Joies, sentiment d’être en lien, résilience.

Car le jeûne est un fait bio-psychoémotionnel-social.

Très "tendance" à nouveau aujourd'hui comme réponse aux troubles de notre société de consommation, très connus dans ses aspects religieux ou comme arme de résistance politique, ses effets psychothérapeutiques ont été beaucoup moins développés.

C'est pour cela que dans ce livre, en accord avec ma profession de psychothérapeute, j'ai développé les recherches et les expériences plutôt centrées sur la vie affective et émotionnelle, et accentué la question du sens. 

Les témoignages de milliers de personnes et les études de certains scientifiques éclairés ne suffisent pas toujours, dans certains pays, à traverser les dogmatismes, à lever les interdits contre le jeûne, les plantes, les thérapies non médicales, bref contre tout ce qui nous fait du bien et nous donne du pouvoir sur nous-mêmes. 

Certains pouvoirs en place luttent avec frénésie contre ces démarches alternatives, parfois même avec beaucoup de bonnes intentions ! D'autres moins ...

Peut-être que ce livre vous aidera à franchir ce mur de papier. 

Car c’est de vous et de votre santé qu’il s’agit.

Et de votre joie intérieure aussi.

 

 

OÙ TROUVER LE LIVRE ?

Localement : librairie l'Escampette à Pau, librairie l'escapade à Oloron Sainte-Marie.

Sinon partout, à commencer par la commande dans votre librairie. Il faudra peut-être soutenir le libraire pour le trouver dans le catalogue Dilicom (ISBN : 9782322134670) ! Mon livre est diffusé par la Sodis ce qui lui assure les retours possibles si besoin.

 

Commentaires :

- Sur le blog ou sur la page FB du livre : 

https://www.facebook.com/lejeuneunetherapiedesemotions/

- Sur la FNAC : Le Jeûne, Marie-José Sibille 

- Sur Amazon, seul endroit si vous souhaitez la version "ebook" du livre : https://amzn.to/2CqVjsX

 

 

La couverture du livre, réalisée par Liane Langenbach : http://liane-langenbach.com

La couverture du livre, réalisée par Liane Langenbach : http://liane-langenbach.com

Voir les commentaires

1 2 3 > >>