Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec ecotherapie

Tous ces rires et ces câlins ! Mon corps de femme et moi, retour du stage de mai 2019. Première partie.

par Marie-José Sibille

publié dans Alterégales , Ecothérapie , La psychothérapie - de quoi ça parle , Le métier de Psychothérapeute , STAGE

Tous ces rires et ces câlins !

Mon corps de femme et moi 

Retour du stage de mai 2019

Première partie

 

C’est un moment de mon année professionnelle que j’aime particulièrement, le stage d’Ecothérapie intégrative du mois de mai. 

Je l’anime depuis plus de 25 ans, il a donc bénéficié de toutes mes formations, de toutes mes évolutions, de toutes mes blessures aussi, et la maturité des participant.es fait écho à ce chemin d’intégration. Participantes seulement cette année, où le stage était dédié au corps des femmes. 

Plus de la moitié du groupe était composé de psychothérapeutes et thérapeutes. Je les remercie de leur confiance et de leur engagement dans une forme de travail parfois nouveau pour elles.

Je vous partage ici quelques retours ainsi que trois photos. Vous pouvez rencontrer sur Toulouse Sampey Patenon et Séverine Sucra, les deux thérapeutes qui m’ont assistée. 

Dans la deuxième partie de l’article, que vous pourrez lire demain soir, vous découvrirez les photos des « silhouettes », création centrale du stage de cette année, ainsi qu’une réflexion sur le travail qui s’effectue dans ce type de stage. Un article où je développerai les différentes approches thérapeutiques utilisées.

 

Extraits de témoignages :

 

  • C’est la première fois que je vis un groupe aussi puissant, aussi ressourçant aussi. C’est tellement loin de ces groupes techniques et intellectuelsqui parlent des émotions et du corps surtout sans y toucher ! 
  • J’ai beaucoup aimé la force transformatrice des rituels et le contact avec la nature.
  • J’ai moins peur de mes blessures.  Je ressens une paix intérieure. Je me sentais en lien avec ma mère symbolique, les vagues, l’ondulation, le bien-être.  Je suis frappée par la puissance qui se dégage de ma peinture.
  • Ce groupe m’a apporté l’autorisation de souffrir. Je ne m’autorisais pas à sentir la souffrance car je n’en connaissais pas l’origine qui me faisait très peur. J’ai pu cette fois-ci pleinement l’accueillir. Et là j’ai compris la dissociation, j’ai senti son utilité : ne plus avoir mal. J’ai pu vivre le moment où la dissociation se met en place.
  • Je veux te remercier d'avoir organisé ce stage en y mettant autant de cadrerassurant et travaillant que d'harmoniejoyeuse et respirante. 
  • J’ai transformé la photo de moi que je n’aimais pas (un des expérientiels consistait à travailler sur des photos de soi), j’ai fait plein de choses positives avec. J’ai rajouté plusieurs couches de transformationsur ma peinture. Dans les expérientiels préparatoires au stage, j’ai beaucoup travaillé sur la projection sur la femme que je voudrais être (collage). 
  • Mon passé est dans le dos. J’ai trouvé ce qui me manquait depuis toujours, des femmes qui m’entourent.J’avais besoin de bras, je trouvais ceux des hommes. Ce groupe est une belle réussite grâce au soutien enveloppant des femmes. 
  • Au stage de l’année dernière (sur l’Enfant Intérieur) j’avais dit que je me sentais plus capable de faire des choses, de m’exprimer, de décider. Je suis passée par-dessus l’expression que j’ai entendu toute mon enfance « tu ne vas pas y arriver », et j’ai concrétisé cela dans ma vie professionnelle. Et là j’ai fait une sportive ! Je serai une athlète de haut niveau dans une prochaine vie ! La petite fille, le rose, c’est le lien avec un souvenir positif de l’enfance, le tour de France avec papa. Je me lance, je pars du stage avec un mouvement.
  • Le groupe est formidable, regarder vers soi est plus compliqué. On ne peut pas être précise avec la peinture, cela m’a dérangée, car j’aime contrôler. Je ne sais pas encore quoi faire avec tout ce que j’ai ressenti. Merci beaucoup pour cette belle énergie et pour le soutien.
  • Je suis agréablement surprise de ce que j’ai produit. Dans l’endroit où je vivais petite je rêvais de campagne et de fleurs. J’ai besoin de sentir la peinture sur mes doigts. J’ai besoin de toucher la matière, je me sens dedans. Je me trouve extrêmement fémininedans ma silhouette. Et à la fois je me suis mise des peintures de guerre et les yeux ouverts. Je vais de la violence à la joie.
  • J’ai réalisé à quel point je ne connaissais pas mon corps ! J’ai été surprise par ses réactions de plaisir, en particulier dans le « défilé de mode », tant de joie partagéec’était génial ! J’ai réalisé aussi la force du corps féminin, tellement sollicité, et tellement endurant ...
  • Je ressens de plus en plus de confianceà chaque stage. 
  • Je trouve ce stage très puissantet j’adhère complétement à ma silhouette, je sais ce que j’ai mis dedans. Je me sens faire partie d’un tout, je ressens ce qu’est l’amour universel. Je me sens enracinée. J’ai atténué ma douleur. Je me sens paisible. Dans ma peinture, de la force rayonne de ma partie douloureuse. J’ai avancé, j’ai retrouvé l’espoir. Je m’accepte mieux.Hier semble loin.
  • Je m’autorise enfin à me dire artistealors que je me suis toujours interdit cela ! C’est possible de mettre toute la merveille qui m’entoure dans mes créations. Avec tout le travail de ce week-end j’y suis arrivée. Ce groupe de femmes, c’est vraiment essentiel et cela me met en joie.

 

 

Différents niveaux relationnels agissant : Le groupe, les couples, les thérapeutes assistantes, Sampey et Séverine, leurs sites dans l'article.
Différents niveaux relationnels agissant : Le groupe, les couples, les thérapeutes assistantes, Sampey et Séverine, leurs sites dans l'article.Différents niveaux relationnels agissant : Le groupe, les couples, les thérapeutes assistantes, Sampey et Séverine, leurs sites dans l'article.

Différents niveaux relationnels agissant : Le groupe, les couples, les thérapeutes assistantes, Sampey et Séverine, leurs sites dans l'article.

Voir les commentaires

Le Jeûne, une thérapie des émotions ?

par Marie-José Sibille

publié dans Cette société - c'est la notre ! , Ecothérapie , Je suis psy mais je me soigne ! , Jeûne et Detox

Le Jeûne, une thérapie des émotions ?

Parution du livre de Marie-José Sibille

 

Ma vie a changé une nouvelle fois grâce au Jeûne. 

Je le pratique régulièrement, plusieurs fois par an, de toutes les manières possibles, depuis des années. 

Que m'a-t-il apporté ? 

Une renaissance corporelle et émotionnelle. 

J'ai redécouvert le monde comme un bébé , pour la première fois. 

Avec tout à apprendre.

 

Notre corps se construit et se déconstruit jour après jour dans son rapport à l'environnement. Il en est de même pour notre monde intérieur, notre espace intime. 

Nos émotions, nos sentiments, nos croyances, nos aspirations les plus profondes se transforment au cours d'une vie qui peut être longue dans notre société.

Nous connaissons souvent ces changements pour le pire : Vieillissement, maladie, mort. Dépressions, ruptures, traumatismes.

Le Jeûne nous les fait vivre pour le meilleur : Rajeunissement, guérison, vie. Joies, sentiment d’être en lien, résilience.

Car le jeûne est un fait bio-psychoémotionnel-social.

Très "tendance" à nouveau aujourd'hui comme réponse aux troubles de notre société de consommation, très connus dans ses aspects religieux ou comme arme de résistance politique, ses effets psychothérapeutiques ont été beaucoup moins développés.

C'est pour cela que dans ce livre, en accord avec ma profession de psychothérapeute, j'ai développé les recherches et les expériences plutôt centrées sur la vie affective et émotionnelle, et accentué la question du sens. 

Les témoignages de milliers de personnes et les études de certains scientifiques éclairés ne suffisent pas toujours, dans certains pays, à traverser les dogmatismes, à lever les interdits contre le jeûne, les plantes, les thérapies non médicales, bref contre tout ce qui nous fait du bien et nous donne du pouvoir sur nous-mêmes. 

Certains pouvoirs en place luttent avec frénésie contre ces démarches alternatives, parfois même avec beaucoup de bonnes intentions ! D'autres moins ...

Peut-être que ce livre vous aidera à franchir ce mur de papier. 

Car c’est de vous et de votre santé qu’il s’agit.

Et de votre joie intérieure aussi.

 

 

OÙ TROUVER LE LIVRE ?

Localement : librairie l'Escampette à Pau, librairie l'escapade à Oloron Sainte-Marie.

Sinon partout, à commencer par la commande dans votre librairie. Il faudra peut-être soutenir le libraire pour le trouver dans le catalogue Dilicom (ISBN : 9782322134670) ! Mon livre est diffusé par la Sodis ce qui lui assure les retours possibles si besoin.

 

Commentaires :

- Sur le blog ou sur la page FB du livre : 

https://www.facebook.com/lejeuneunetherapiedesemotions/

- Sur la FNAC : Le Jeûne, Marie-José Sibille 

- Sur Amazon, seul endroit si vous souhaitez la version "ebook" du livre : https://amzn.to/2CqVjsX

 

 

La couverture du livre, réalisée par Liane Langenbach : http://liane-langenbach.com

La couverture du livre, réalisée par Liane Langenbach : http://liane-langenbach.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>