Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me souhaite une très bonne année 2015

par Marie-José Sibille

publié dans Le quotidien - c'est pas banal ...

Avez-vous remarqué que les vœux que l'on souhaite aux autres s'adressent d'abord à nous?

L'un qui a été malade ou a vu des proches souffrir vous souhaitera d'abord la santé, l'autre qui a eu du mal à joindre les deux bouts l'argent, l'autre heureux en couple ou au contraire solitaire, l'amour.

J'assume donc, et je m'envoie les meilleurs vœux possibles, en souhaitant que par contagion psychique nous donnions ainsi tous de la vitalité à nos esperances.

Ainsi je me souhaite une année de calme et d'ennui. Une année à zéro événement majeur. Une année ou la pire nouvelle aux infos serait l'échec de la guerre du voisin contre les courtilières dans son carré de salades, ou l'invasion massive de loirs dans le grenier de la voisine.

Mais quelle horreur dirons certains, peut-être les plus jeunes - ou pas. Je rêve de tsunamis émotionnels, de volcans organiques, d'ouragans mentaux, je rêve de fureur et de guerre, de grands voyages et de passions sauvages ...
Et bien plus moi.

Dieu s'essaya sûrement à faire le monde un jour ou il s'ennuyait particulièrement. Je l'envie.

J'aspire à l'ennui comme à une retraite dans le désert.

Un ennui propice à la création d'un univers.

Voir les commentaires

Une bougie pour les écoliers morts de haine

par Marie-José Sibille

publié dans Cette société - c'est la notre !

Vous êtes sûrement en train de travailler, ou de faire des achats pour Noël, ou de vous remettre d'une gastro ou grippe quelconque dans votre lit, ou d'installer le sapin pour la semaine prochaine. Bref vous êtes pris sûrement dans une de ces activités typiques du temps de l'Avent, la plongée vers l'hiver, un temps rude qui n'est éclairé que par l'espoir du retour de la lumière.

Au solstice d'hiver, le Noël des chrétiens, la lumière recommence à grandir, les jours à rallonger. Cette espérance cyclique, symbolisée par la naissance de Jésus, par la lumière d'une bougie, par le sourire d'un enfant, ou par tant d'autres rites dans tant d'autres religions et traditions, des hommes veulent encore la détruire.

Pourquoi ? Tel n'est pas mon propos aujourd'hui.

Juste vous proposer d'allumer une bougie pour les 132 écoliers du Pakistan morts de haine.

Juste une bougie où que vous soyez, même dans votre cœur, sicomme moi vous avez été bouleversé en entendant les nouvelles ce matin.

Une bougie pour les écoliers morts de haine

Voir les commentaires