Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la France va-t-elle enfin "tomber en quenouille" ?

par Marie-José Sibille

publié dans Alterégales , Le quotidien c'est pas banal

Quand la France va-t-elle enfin "tomber en quenouille" ?

J'aime l'étymologie, c'est-à-dire à l'origine "le vrai sens des mots". Pourquoi ? Parce que la plupart du temps - je n'ai pas d'exception sous la main - l'étymologie donne du corps à la langue. Et donc de l'émotion, de la vie et j'ose le dire, du féminin, là où les règles de la grammaire nous enferment dans un système hiérarchique bien rigide, bien vertical, bien patriarcal, dont beaucoup d'hommes poètes ont d'ailleurs essayé de sortir poussés par leur muse.

L'origine, c'est toujours une origine de la vie. L'origine, la naissance, quoi de plus corporel en somme ? Quoi de plus féminin ? Là où le verbe est divin donc masculin dans nos sociétés monothéistes, là où la parole est monopolisée par les hommes en particulier dans l'espace public, l'origine du mot nous renvoie à la source vive, souvent très imagée et chargée d'émotions qui lui a donné vie.

Et là tout à l'heure je me suis régalée.

Sur France Inter une passionnante historienne, Sophie Cassagnes-Brouquet, conte la chevalerie au féminin, et cite l'expression "tomber en quenouille" qui signifie péricliter, déchoir, tomber en désuétude ...

A l'origine, cette expression vient du 6ème siècle et Wikipédia nous apprend que :

La loi salique, instituée par les Francs depuis le VIe siècle, reposait sur la crainte que la couronne royale ne « tombe en quenouille », c’est-à-dire aux mains des femmes : la quenouille est un fuseau sur lequel on enroulait les fibres brutes destinées à être filées, ce travail de filature étant réalisé par les femmes.

Moi j'ai la grande crainte que le pouvoir politique ne tombe pas assez en quenouille, ou pas assez vite pour éviter l'auto-destruction de l'humanité.

Comme quoi, les temps changent  ...

Sainte Marguerite et sa quenouille ... Gentes Dames, Sus au château-fort !

Sainte Marguerite et sa quenouille ... Gentes Dames, Sus au château-fort !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie 11/09/2019 19:38

Moi aussi j'adore l'étymologie ! Quant au gouvernement, je crains que le pire soit à venir !