Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des symptômes et des soins

par Marie-José Sibille

publié dans Le quotidien - c'est pas banal ... , Le métier de Psychothérapeute

Des symptômes et des soins

Ce matin, j’ai enfin commencé le massage de Djak à l’huile de Jojoba.
Pour les très nombreux.ses qui n’auraient pas suivi ses aventures, Djak c’est mon chien, le dernier restant, tellement traumatisé par les chasseurs qu’il en a perdu tous ses poils. D’un coup.
A peine quelques mois plus tard il a perdu sa compagne Lola. Triste vie que la sienne cette année. Nous avons beaucoup pleuré, et lui a erré quelques jours comme une âme en peine autour de la maison en la cherchant partout. 
Vous voyez le genre. 
A vous hérisser tous les poils du corps de chagrin. A les faire blanchir prématurément. Et éventuellement à les faire tomber . 
J’avais déjà vu ça chez une personne venue me voir pour un deuil traumatique. Une pelade totale.
Mais nous avons fait une belle cérémonie dans la nature, style « Captain Fantastic » pour ceux et celles qui ont vu le film, joyeuse et nostalgique, et l’âme de Lola est partie rejoindre les nombreux et nombreuses qui nous accueilleront là-haut, en bas, là-bas, ou juste à côté si ça se trouve, je ne sais pas trop où, mais je suis sûre qu’ils et elles y seront.
Revenons à Djak. 
Pour aider à la repousse, les câlins quotidiens, la parole douce, l’interdiction de la chasse sur notre territoire, on entend encore les fusils mais loin, et pas à 25 mètres de la maison, la guérison, lente, de ses blessures par balle, tout cela joue.
Et depuis ce matin, le massage à l’huile de Jojoba - bio.  Bon d’accord, mais c’est sûrement notre dernier Patou, il a vu les enfants grandir, il donne ses poils aux petits oiseaux pour faire leur nid, quand il en a, il est né ici et mourra ici, et il le vaut bien …
C’était trop drôle. 
Il était assis, serein, face aux Pyrénées toutes blanches ce matin.
Je commence le massage et en trois secondes chrono il tombe en ronflant comme une masse, complètement abandonné. J’ai senti sa peau, ses muscles, son ventre absorber le massage et le faire pénétrer avec l’huile, et l’amour aussi je pense.
Pleine conscience, pleine émotion et plein corps. 
Quel bon moment de partage !

1, 2, 3,  ... SOMMEIL  !
1, 2, 3,  ... SOMMEIL  !
1, 2, 3,  ... SOMMEIL  !

1, 2, 3, ... SOMMEIL !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mariepaule 04/12/2017 11:24

Je reviens sur terre avec ces nouvelles, car quand j' ai peur de souffrir je ne m'engage pas.
ce film irait bien à ma petite famille.... merci beaucoup, Marie-José!

Rosane 03/12/2017 15:52

Profondément bouleversée par ton témoignage, pendant quelques instants, je me suis sentie être Djak, traversée par un chagrin intense. Encore une fois nos amis les bêtes nous ramenent à l'essentiel, l'amour.
Merci Marie José